top of page

Qualité ou quantité ? D'autres données à prendre en compte sur le travail hybride.

Dernière mise à jour : 15 déc. 2022


Un article récent dans «The Economist» examine les résultats de certaines des nombreuses études réalisées depuis le passage massif à un modèle de travail hybride pour les employés. L'une d'entre elles, par exemple, note que dans une grande entreprise, passer entre 23 % et 40 % de son temps au bureau semble être le "point idéal" où les employés obtiennent les meilleures performances selon diverses mesures de performance. Mais cela ne concernait que l'organisation étudiée, une grande organisation à but non lucratif. Il est presque certain que d'autres types d'industries donneraient des résultats différents.


L'un des facteurs clés soulevés par l'article dans «The Economist» est l'équilibre à trouver entre la qualité et la quantité du travail accompli. De nombreux éléments montrent que les employés apprécient de pouvoir mieux contrôler leur temps de travail dans leur bureau à domicile et parviennent à accomplir une quantité de travail bien plus importante. D'un autre côté, le fait d'être au bureau pour interagir avec ses collègues permet un échange d'idées beaucoup plus important, et donc beaucoup plus de créativité, de sorte que la qualité du travail tend à être nettement supérieure. Idéalement, il faut donc viser un modèle hybride qui permet à l'équipe de passer du temps au bureau pour générer de la qualité, suivi d'un travail à distance permettant aux employés de générer une plus grande quantité de travail par la suite.


Un troisième facteur est l'ancienneté de chaque employé au sein de l'organisation. Les nouveaux employés ont besoin d'un retour fréquent sur leur travail et leurs performances globales et en tirent de grands avantages. Les employés qui sont là depuis plus longtemps en ont moins besoin. Ainsi, un modèle de travail hybride peut exiger des nouvelles recrues qu'elles passent un jour de plus au bureau au cours de leurs 6 à 12 premiers mois de travail. Il en va de même pour une mutation ou une promotion interne. Cette personne peut également bénéficier d'un ou deux jours supplémentaires au bureau pendant les premiers mois dans son nouveau poste.



Ainsi, s'il n'existe toujours pas de règles strictes pour décider du modèle de travail hybride à utiliser, les patrons et autres personnes exerçant des fonctions décisionnelles disposent désormais de données de plus en plus utiles pour trouver le bon équilibre entre quantité et qualité.


Vous voulez en savoir plus sur nos programmes et profils en leadership?

  • Leadership individuel (profils 360°,formation, coaching)

  • Leadership en équipes (Simulations de survie, études de cas d’affaires, etc.)

  • Leadership organisationnel (sondages sur la culture, l’engagement, le service à la clientèle, etc.)


Tél : 514-485-4900


26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page